Cela fait déjà 1 an que j'ai troqué mon appartement au 19e étage d'une tour moderne dans un quartier pas très funky, pour cette maison sucrée maison dans un hutong. Je peux dire que ça a changé ma vie en Chine et j'adore flâner, prendre l'air du temps le pif en l'air, au fil des saisons, des bruits de mes voisins. Car bruyant ce n'est pas mais animé certainement, entre les gens qui crachent, les chiens, les mémés qui racontent leur vie dès 5h du matin et promènent fièrement leur petit fils!

adressse

Welcome to Chaonei Bei Xioa Jie!

assoupi

La douceur de l'automne permet à certains de faire la sieste.

couettes

Les couettes sèchent au soleil avec les culottes, les pantoufles. C'est la vie collective!

joueurs

Les joueurs de mahjong au pied de mon appartement. Fidèles au poste du matin au soir. Le visage concentré, ils scrutent les gestes de leurs voisins et chaque action est longuement réfléchie. C'est une affaire d'hommes! Parfois quelques voisines viennent observer mais sans oser perturber le jeu.

tu me balades

La chevauchée fantastique à 2 ou comment promener Mamie!

vieilles dames papotent

Refaire le monde à la chinoise.

coiffeur

Le coiffeur de rue. Je ne serai pas vraiment heureuse à sa place...

vieille dame et chat

Ma mamie favorite, elle passe sa journée à farfouiller un peu partout et s'assoit parfois dans une petite benne. Elle me garde mon vélo!

oies

Amélie et Amélia, mes nouvelles copines préférées. Oui des oies en plein centre de Pékin. Welcome to China. C'est ce décalage entre une ville très moderne et un autre temps que je préfère.  Elles sortent de leur poulailler plusieurs fois dans la journée et se promènent tranquillement. Par contre, telle une horloge, elles scandent les heures dès le lever du soleil. J'adore leur conversation.

chat à sa fenetre1

Mon voisin de fenêtre. On se scrute pour deviner qui se lassera le premier.

bennes

Paysage urbain : les bennes à ordures. Des messieurs arpent les rues sur ces vélos et ramassent les déchets dans les hutongs avant de les rapporter à des plus grosses bennes qui attendent dans les grandes rues.

Avec cette petite balade, vous découvrez un peu la vie dans un quartier chinois au quotidien. Il manque les bruits et les odeurs... C'est ce que je vais laisser derrière moi. C'est ce qui va le plus me manquer...