arriv_e

Qui l'eut cru que je pouvais tomber amoureuse de la Corée du Sud? Ce petit pays d'Asie, un des 4 dragons qu'on étudie en histoire pour parler de cette guerre de Corée mais qu'on méconnaît trop souvent. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre mais tous les échos que j'en avais eu été positifs. A l'aventure!

Ce fut le coup de foudre immédiat pour Séoul, ville vallonnée, à taille presque humaine par rapport à Pékin. On aperçoit très vite les montagnes au nord de la cité. La nature si proche, c'est déjà une surprise. L'architecture, croisant traditionnel avec les "hanoks" et les buildings de verre, la gentillesse des Séoulites, prêts à vous aider spontanément à chaque carrefour, la saveur des plats, l'élégance des Coréennes et ce petit quelque chose difficile à expliciter mais qui participe à l'ambiance si particulière de la ville m'ont séduite.

Voici quelques premières images en vrac de la ville contemporaine.

lanternes_rue

hanok_ville

rue_s_oul

tour

rue_et__glise

Vous noterez l'église en fond. La Corée du Sud est un pays très catholique et pratiquant. C'est rigolo car la nuit, les croix brillent en rouge dans le noir. On en croise à tous les coins de rue, un peu comme les toilettes et les librairies.

toilettes

librairie

Les Coréens lisent tout le temps et les librairies sont juste incroyables! Ca fait rêver, surtout qu'en matière d'albums jeunesse, les illustrateurs coréens sont de plus en plus reconnus.

notre_hanok

Nous étions heureux de retrouver notre petite guesthouse dans un hanok après ces longues journées à trotter! En plus on était seul avec pour seul gardien un lapin :)